Análisis
Bar
 
 
 
 
 

La reddition de Breda,

de Diego de Velázquez

 

1634
Huile sur toile
307 x 367 cm
Musée du Prado de Madrid

 

La scène rapporte le moment où le génois Ambroglio de Spínola reçoit des mains de Justin de Nassau la clef de la ville de Breda (Hollande), récemment conquise par les troupes espagnoles en 1625. L'événement se situe pendant la dite Guerre de Quatre-vingt, ans qui opposa les Pays-Bas à la monarchie espagnole et s'achèvera par l'indépendance des provinces rebelles.

 

 Le général espagnol tend un bras amical à l´hollandais vaincu, en tâchant d'éviter que celui-ci s'incline devant lui. La scène se déroule dans un climat de calme apparent, où seuls quelques feux lointains et la présence de piques (du côté hollandais) et de lances (du côté espagnol) rappellent la dureté du long boycott subi par la ville de Breda. Le tableau se fait ainsi l'écho de la magnanimité, fidèle à la réalité, avec laquelle les vainqueurs traitèrent l'armée hollandaise, pour l'avoir reconnue comme une rivale de grande valeur.