Análisis
Bar
 
 
 
 
 
 

 

Guernica, de Pablo Picasso

 

1937

Peinture vinylique sur toile

351 x 782 cm

Musée Reina Sofía de Madrid

 

L'immense toile a été commandée à Picasso par le gouvernement républicain espagnol pour le pavillon espagnol à l'Exposition internationale de Paris en 1937, en pleine guerre civile espagnole.

L'immense toile a été commandée à Picasso par le gouvernement républicain espagnol pour le pavillon espagnol à de l'Exposition internationale de Paris en 1937, en pleine guerre civile espagnole. Quelques mois plus tard, a lieu l'attaque de la localité basque de Guernica, au cours d'un essai général de bombardement intensif, par la suite caractéristique la Seconde Guerre Mondiale. Choqué par l'événement, Picasso commence sur-le-champ à faire des croquis préparatoires, achevant l’œuvre en un peu plus d'un mois. Pendant sa réalisation, il auto-limite la palette à une gamme de gris, faisant peut-être allusion aux photos de presse qui lui en avaient transmis le premier choc.

 

Guernica, au cours d'un essai général de bombardement intensif, par la suite caractéristique la Seconde Guerre Mondiale. Choqué par l'événement, Picasso commence sur-le-champ à faire des croquis préparatoires, achevant l’œuvre en un peu plus d'un mois. Pendant sa réalisation, il auto-limite la palette à une gamme de gris, faisant peut-être allusion aux photos de presse qui lui en avaient transmis le premier choc.

Le cubisme rompt ici ses amarres géométriques et sa forte discipline formelle, et démontre être un langage idéal pour réaliser des messages à caractère politique et universel. Afin de multiplier son pouvoir de communication, le Guernica effectue une synthèse originale des principales leçons des avant-gardes artistiques: le cubisme lui-même, mais aussi l'expressionnisme et le surréalisme.

 

 

Votre version