Análisis
Bar
 
 
 
 
 

La Lamentation du Christ,

de Giotto di Bondone

 

1303-1305
Fresque
185 x 200 cm
Eglise de l´Arena, Padoue

 

Dans cette fresque se trouvent réunies les caractéristiques qui ont fait de Giotto le principal précurseur de la peinture de la Renaissance. Les figures sont déjà pleinement humaines, tant dans leur physionomie que dans leur expression gestuelle, et elles se meuvent dans un espace vraisemblable qui leur permettent de respirer. Mais la fresque révèle surtout chez Giotto une observation directe de la nature au lieu du recours à des schémas préétablis.

 

La peinture qui précède Giotto disposait habituellement les figures du tableau selon des schémas symboliques, libres des contraintes du temps et de l'espace. Giotto est le premier artiste qui pose des limites sévères à cette liberté, qui s'avère incompatible avec une construction réaliste de l´espace pictural.

 

Pourtant, dans La Lamentation du Christ, Giotto jouit encore un peu de cette ancienne liberté, mise désormais au service d'une expression plus profonde de l'événement raconté.

 

Votre version