Análisis
Bar
 
 
 
 
 

L'absinthe, de Edgar Degas

 

1876
Huile sur toile
92 x 68 cm
Musée d'Orsay de París

 

Quand cette toile fut exposée à Londres, en pleine époque victorienne, elle fut l'objet de controverses en affichant une femme, aux apparences d'une habituée de bar, peut-être une prostituée, devant un verre de cette boisson nocive dont l’œuvre porte le nom.

 

L'absinthe fut le symbole de la vie artistique et de la bohème pendant la Belle Époque parisienne (environ 1871 à 1914) et la raison d'être, avec le champagne, d'excès non des moindres autour de l'épicentre du Moulin Rouge, au point d'être interdite, peu de temps après, dans de nombreux pays à cause de ses effets jugés hallucinogènes.

 

Cependant, vue par des yeux contemporains, le plus remarquable de cette œuvre est sa composition osée, tout-à-fait dans le style des meilleurs ouvrages de Degas, avec un décentrage important du couple anonyme ici représenté, tandis que le vide qui les environne semble reproduire son isolement et son caractère transitoire.